Biographie 
en forme 
d'autoportrait :

Hormis une passion adolescente pour le sport qui s’est peu à peu effacée avec les années, deux passions ont déterminé ma vie ; le cinéma (plus largement l’image) et la littérature. Cela a structuré ma vie et mon parcours professionnel (et au-delà) jusqu’à aujourd’hui.

Ainsi j’ai commencé par être professeur de lettres en lycée et au collège (à Niort puis Orléans) avant de rejoindre l’université d’Abidjan comme maître de conférences et chargé d’enseignement en cinéma et lettres. Ensuite je suis nommé à l’université de Strasbourg où j’enseigne le cinéma uniquement. Titulaire d’une thèse d’état je suis ensuite nommé  professeur d’études cinématographiques à l’université Lumière –Lyon2. Durant toutes ces années je publie une dizaine d’ouvrages spécialisés ou didactiques sur le domaine (ex : Le récit filmique, 1993 chez Hachette) sans compter les communications savantes et articles dans diverses revues (plus de 80 au total). A la retraite (en 2001) je reviens à mes amours littéraires et me consacre entièrement à l’écriture de fiction et de récits documentaires.

J’ai obtenu quelques récompenses, ainsi en 1996 Le cinéma des Lumière un CDrom produit par la Réunion des Musées nationaux et l’agence CAPA, dont je suis le co-auteur, reçoit le célèbre prix Roberval. En 2014 c’est au tour de ma production littéraire d’être récompensée par le prix Lucien Gachon (un prix décerné par les bibliothèques d’Auvergne).

Nombre de mes romans se situent en Cévennes et en Margeride, une région que je connais bien pour y séjourner régulièrement, comme Les Années de cendres publié en 2005, réédité  en 2014, Le Visiteur solitaire (2008), Le Train sous la neige (2011), Le Vieux Cévenol et l’enfant (2013), prix Lucien Gachon, La Baraque du cheval noir(2016) ou encore Blanche, châtelaine du Gévaudan (2020). A cela s’ajoutent deux ouvrages à caractère documentaire co-écrits avec Jacques Mauduy : Je t’écris du Gévaudan, ma Lozère (2017) et Je t’écris en route vers les Cévennes et le Gévaudan (2021). Avec La Promesse de la mer je redescends vers la plaine et la mer qui ont accompagné toute mon enfance et mon adolescence.

J’ancre le plus souvent mes fictions dans un cadre que je connais et que j’aime car l’écriture, tout auteur le sait, est d’abord un retour et une interrogation sur soi. Une solitude qui est une quête de soi, et du monde probablement. Ecrire c’est s’exposer à la fragilité, vivre avec cette fragilité. Elle demande, cette écriture, une discipline dont Alain Robbe-Grillet (que j’ai fréquenté durant plusieurs années à l’occasion de trois ouvrages que j’ai écrits sur son œuvre cinématographique) m’a donné l’exemple. Il était vis-à-vis de ses propres textes d’une exigence telle qu’elle rendait vaine toute retouche. Il me disait souvent que le manuscrit qu’il donnait à Jérome Lindon (Editions de Minuit) devait pouvoir partir directement chez l’imprimeur à la virgule près. Cette leçon qu’il m’a donnée marque mon travail. J’écris lentement, attentif à la musique de la phrase, à la précision et à la force des images.

J’affectionne, dans la construction de mes récits l’entrecroisement de plusieurs fils qui sont comme autant de voix, ainsi pour prendre l’exemple de mon dernier roman : La Promesse de la mer, quatre fils sont tissés : le Grau d’aujourd’hui (plus précisément de 2008, époque à laquelle se situe l’action première), le Grau d’avant (celui des années 50-60, celui de la pêche à la barque méditerranéenne, sujet du film documentaire), le tournage du film lui-même et la figure de Bianca, l’amour déçu. Comme le dit l’éditeur, je crois qu’il s’agit d’un roman méditerranéen fait de nostalgie et d’espoir.

Activités publiques :

- Samedi 11 février 2023

Conférence au musée Prades de Lattes (34) sur la Littérature de terroir.

- Mercredi 8 mars 2023

Enregistrement émission radio sur RCF Montpellier sur la Littérature de terroir.

- Samedi 25 mars, 16 h

Rencontre Littéraire à la médiathèque de Marguerittes (30)autour de mes livres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie :

Romans et récits :

Derrière les ponts

collection « Les Belles saisons » dirigée par Marie Rouanet, Editions Climats, Montpellier, 2002, 

Edition en grands caractères:  Encre Bleue Editeur, collection largevision, Villegly, Septembre 2012.

Réédition en 2018 aux éditions du Mont

Les années de cendres

collection « Littérature », Les Editions de Paris /Max Chaleil, Paris, janvier 2005

Réédition " Souny poche", Lucien Souny, janvier 2014

Le monde de Juliette

collection « Littérature », Les Editions de Paris/Max Chaleil, Paris, mai 2006.

Réédition" "Souny poche", Lucien Souny, 2015

Le visiteur solitaire 

collection « Littérature », Les Editions de Paris/Max Chaleil, Paris, mai 2008.

Le train sous la neige

Edition de la Mouette, Sète, mai 2011.

Le vieux cévenol et l'enfant

Editions du Rouergue, Arles, mars 2013.

La source du diable

Editions TDO,  Pollestre, Novembre 2014.

La Baraque du cheval noir

Editions de la Différence, Paris, 2016

Je t'écris du Gévaudan, ma Lozère (co-écrit avec Jacques Mauduy)

Editions du Mont, Cazouls -les-Béziers, 2017

Les Lys blancs de Clara

Editions Chum, Paris, 2018

Blanche, châtelaine du Gévaudan

Editions TDO, Pollestre, 2020

Je t'écris en route vers les Cévennes et la Margeride (co-écrit avec Jacques Mauduy)

Editions du Mont, Cazouls-les-Béziers, 2021

La Promesse de la mer

Editions Infimes, Orléans, 2022

 

Nouvelles :

- « L’arbre tentateur », in Le Croquant, revue littéraire, n°3, été 1988, Maison Roger Vailland, Meillonas.

- « Claires fontaines », in Visas pour le Gard, sous la direction de Serge Velay, diffusion Diable Vauvert, Vauvert (30), 2006

- « La fille au drapeau », in Mai 68, ouvrage collectif réalisé par ADA, mai 2008 (Cap Béar éditions).

- Divers textes dans le Magazine en ligne de l’Association ADA, (Funambule)

- "La double vue du commissaire Duplex", in La presse ancienne révélée, publication de Languedoc-Roussillon Livre et Lecture, 2016

"L'Œil qui veille" in Il était une autre fois, Souffle court éditions, Bernin, 2018

Ouvrages spécialisés :

Alain Robbe-Grillet , Seghers, "Cinéma d'aujourd'hui", 1972.

Approche du récit filmique , Albatros, 1980.

Le cinéma de Robbe-Grillet , Albatros, 1983.

Regards sur le cinéma négro-africain (avec Pierre Haffner), OCIC, Bruxelles, 1987.

Cinéma d'Afrique noire francophone, l'espace-miroir , L'Harmattan, 1989.

200 mots-clés de la théorie du cinéma, (avec Jean Bessalel), Cerf, "7° Art", 1992.

L'espace au cinéma, Méridiens-Klincksieck, 1993.

Le récit filmique, Hachette, "Contours littéraires", 1993.

Le conteur de l'ombre, essais sur la narration filmique, Aleas, Lyon, 1999.

Décrire à l'écran, Méridiens-Klincksieck/Nota Bene, Paris/Montréal, 1999.

Yeelen, Souleymane Cissé, "Baccalauréat Cinéma", Scérén, CNDP-CRDP, Novembre 2010

Direction d'ouvrages collectifs :

Cinéma et littérature: Cahiers du XX° siècle n° 9, Paris, Klincksieck, 1978.

 Cinémas de la modernité: films, théories (avec D. Chateau et F. Jost), Paris, Klincksieck, 1981

Description et analyse filmique: Touki-Bouki Abidjan,  CERAV, Université d'Abidjan. 1982

25 ans de sémiologie: Cinémaction n° 58, Paris, 1991.

 Le suspense au cinéma: (avec Jean Bessalel),Cinémaction n° 71, Paris, 1994.

Cinéma et théâtralité: (avec J. Gerstenkorn et C. Hamon-Siréjols), Les Cahiers du GRITEC Lyon, Aléas, 1994.

Le spectaculaire : (avec Christine Hamon-Siréjols), Les Cahiers du GRITEC, Lyon, Aléas. 1996

L’aventure du Cinématographe : actes du congrès mondial Lumière, (avec Ph. Dujardin, J. Gerstenkorn, J-Cl Seguin) Lyon, Aleas, 1999.

Le Je à l’écran: actes du colloque de Cerisy (avec J.-P. Esquénazi), Paris, L’Harmattan

articles et communications :

Plus de quatre-vingts, parus dans de nombreux ouvrages collectifs et revues françaises et internationales, dont La revue d’Esthétique, Etudes littéraires, Génériques, Cinéma(s), Critique, etc.

Réalisations audiovisuelles :

CD-Rom:

Le cinéma des Lumière (avec Michel Agnola et Christian Straboni), CAPA prod., RMN, Microfolie's, MACT. 1995.

Réalisation de films :

Onomotapa, film de fiction, N et B, durée: 23', 16 mm, 1968.

Environ 50000, film de fiction, N et B, durée: 18', 16 mm, 1969

Faustin, désormais... , film de fiction, N et B, durée: 24', 16 mm, 1970

ces trois films , réalisés dans des conditions indépendantes, ont été présentés à divers Festivals et Rencontres, notamment Toulouse, Rouen, Nantes, Huy, Epinay, Hyères.

Le jeu de la PEUR, adaptation de la nouvelle de Maupassant La peur, N et B, durée: 23', Film 16 mm, 1974 . Produit par l'Université Laval (Québec).

Ce film est actuellement déposé à la Cinémathèque de cette université.

Autre :

Sanctuaire : collaboration à l'émission de Niangoran Porquet; magazine artistique de la Télévision Ivoirienne, 1980

Copyright © . Tous droits réservés.